Cette assurance déménagement permet d’assurer ton mobilier lors de ton déménagement. Tu viens enfin de voir le bout de ce long tunnel de la construction, il serait dommage de noircir le tableau en n’ayant plus rien à mettre dans ta nouvelle maison terminée! Alors que tu as déjà avec toi les assurances obligatoires prévues par la loi spinetta comme l’assurance dommages ouvrage et l’assurance décennale, en voici une qui concerne tout ce que tu vas mettre dans ton nouveau cocon.

Il existe donc une assurance qui te permet de couvrir tes biens en transit depuis ton ancien logement. Un peu comme l’assurance vie de tes meubles pendant le déménagement.

Il existe 2 types d’assurances déménagement:

  • la contractuelle,
  • la dommages.

 

 

Concevoir sa maison, choisir son professionnel, adapter son projet aux dernières règlementations, maîtriser les démarches administratives...

 

Le minimum, l’assurance contractuelle

Comme le titre l’indique, ce type d’assurance déménagement est la prise en charge minimum de tes biens. C’est le contrat que tu signes avec ton déménageur qui encadre cette assurance responsabilité. Pour être plus simple, c’est la responsabilité contractuelle de l’entreprise qui fera voyager tes meubles. Elle couvre donc uniquement les événements qui sont de la responsabilité du déménageur. En effet, en cas d’accident de la circulation ou mauvais emballage de ta part… Pas d’indemnisation.

La complète, l’assurance dommage

Contrairement à la contractuelle, celle-ci te permet d’être couvert pour tous les évènements qui pourraient avoir lieu. C’est une protection juridique. L’assurance dommage est pour ton déménagement ce que ton assurance tous risques est pour ta voiture. Comme une formule multirisque habitation. Donc même si ton déménageur n’est pas responsable, son assureur t’indemnisera pour les dommages causés. Le montant varie d’une entreprise à une autre. Tiens-en compte avant de faire ton choix.

Combien serais-je remboursé ?

Que ce soit pour l’une ou pour l’autre, tu devras remplir par tes propres moyens une déclaration de valeur individuelle, comme tu le ferais pour une assurance habitation. C’est un peu comme quand tu passes certaines douanes… Le but de cette déclaration est de pouvoir estimer la valeur de tes biens afin de procéder au remboursement le plus juste. Tu devras donc lister l’ensemble de tes biens. En général, il y a un seuil minimum, afin d’alléger la liste. Mais tu y feras figurer ton électroménager, ton matériel hi-fi ou ton mobilier de valeur. Tu as plusieurs possibilités pour renseigner la valeur des biens. Si tu t’organises super bien et que tu gardes une copie de toutes tes factures, alors le travail est assez simple… Sinon, tu te bases sur le prix moyen constaté en magasin et, en cas de sinistre, l’assureur respectera une règle de vétusté.

Combien ça coûte

Impossible à dire! La valeur globale de tes biens peut faire grimper l’addition. Il faut en plus de ça, comme pour une assurance habitation, considérer la franchise. Le mieux est que tu fasses faire plusieurs devis pour analyser les prix, mais aussi les conditions d’indemnisation. Exactement comme tu le ferais pour une assurance emprunteur lors d’un prêt immobilier.

Fermer le menu