Devenir propriétaire n’est pas l’apanage des jeunes couples souhaitant posséder leur maison individuelle pour se créer un petit cocon familial. Tout le monde ne cherche pas à changer de résidence principale. Certains veulent compléter leur revenu, préparer leur retraite ou payer moins d’impôts. Quoi qu’il en soit, construire une maison neuve offre de nombreux avantages. Respect de la réglementation thermique, aide de l’état, garantie constructeur, il y’a beaucoup d’atouts à partir sur du neuf. Pourtant, les investisseurs peuvent être impressionnés par l’ampleur de la tache.

Dans l’optique de pousser l’investissement locatif, le gouvernement a mis en place le dispositif Pinel depuis 1er Septembre 2014. Suite à son succès, il est reconduit pour 4 ans, jusqu’en Decembre 2021. Cependant, il subit quelques changements sur ses conditions d’application et d’éligibilité relatives aux zones géographiques de la construction. Malgré tout, c’est un très bon moyen d’acquérir un bien et de profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu.

Voyons un peu si la construction en Pinel 2018 est toujours un bon plan!

 

 

Concevoir sa maison, choisir son professionnel, adapter son projet aux dernières règlementations, maîtriser les démarches administratives...

 

Les avantages du dispositif Pinel

Que tu gères le chantier de A à Z ou que tu poses une option d’achat sur un bien immobilier en état futur d’achèvement, faire construire est une excellente stratégie d’investissement à long terme. Malgré les frais à prévoir pour l’achat d’une maison neuve, investir dans la pierre (et particulièrement dans des logements neufs) permet de te constituer un patrimoine solide et aisément transmissible. En parallèle, certaines zones urbaines font face à un réel problème de logement.

Partant de ce constat, le gouvernement veut, à travers ce dispositif, favoriser le développement des zones dites « tendues ». C’est-à-dire que sur les communes où la demande d’habitat est supérieure aux biens disponibles, l’état incite l’investissement immobilier locatif par d’importantes réductions d’impôts. Bien évidemment, le montant de l’avantage fiscal dépend de la durée de mise en location:

  • 12% de la valeur du bien pour une mise en location de 6 ans
  • 18% de la valeur du bien pour une mise en location de 9 ans
  • 21% de la valeur du bien pour une mise en location de 12 ans

À expiration  de cette période, tu peux jouir de ton investissement comme bon te semble. Tu peux par exemple continuer à louer cette résidence pour compléter tes revenus, la revendre pour dégager une plus-value ou même l’occuper en logement principal.

De plus, si tu contractes un prêt bancaire, tu finances une partie de ton crédit grâce aux loyers perçus. Pour une maison, cette rémunération est assez élevée donc autant en profiter.  Eh oui, un achat immobilier est l’un des rares domaines ou tu peux emprunter pour investir.

Quelles conditions pour construire sa maison en Pinel

Le dispositif Pinel s’adresse particulièrement à tout investisseur dans une maison neuve ou rénovée. Que tu sois primo-accédant ou que tu souhaites faire construire en étant déjà propriétaire, pas de distinction! En revanche, il y’a quelques conditions à remplir.

Pour profiter de Pinel au 1er janvier 2018, tu dois acquérir ton logement avant fin décembre 2022 dans une zone éligible. Depuis sa prolongation, les zones touchées par cette législation sont les zones A, A bis et B1. En gros, ça représente l’agglomération parisienne, la cote d’Azur, les agglomérations de plus de 250 000 habitants et certaines communes considérées comme chères telles que La Rochelle, Saint-Malo, la Corse …

Ensuite, le dispositif impose la durée de mise en location. Elle est de 6, 9 ou 12 ans. Durant cette période, il est impératif de respecter les plafonds de ressources de tes locataires. Le montant des loyers est aussi plafonné suivant la zone géographique où se situe le bien.

Pour profiter de cet avantage fiscal, tu ne peux pas investir dans plus de 300 000 €/an répartis sur 2 logements au maximum. Attention à ne pas dépasser le prix au m2 maximum pour ta construction. Il ne peut excéder 5500 €/m2.

Cet investissement dans une  habitation neuve doit nécessairement répondre aux normes BBC 2005 et RT 2012. Si le locataire est un membre de ta famille (parent ou enfant), il ne doit pas être membre de ton foyer fiscal.

Enfin, la législation Pinel est incluse dans le plafond sur les niches fiscales et ne peut dépasser le plafond global de 10 000 €/an.

Les étapes clés du dispositif Pinel

  • Contracter un prêt immobilier pour construire ta maison te permet de déduire les intérêts d’emprunt des loyers que tu encaisses. Tu profites ainsi de la défiscalisation apportée par le dispositif Pinel sur les maisons individuelles.
  • Si tu investis pour bénéficier de cette réglementation,  choisis un bien neuf, rénové ou en cours de construction situé en zone A bis, A, B1 (certaines communes agrémentées  B2 sont également éligibles) du zonage Pinel.
  • La durée de mise en location sera de 6, 9 ou 12 ans. Le propriétaire devra respecter les plafonds de loyer, mais également de ressources des locataires prévus par la législation.
  • Pour bénéficier de l’avantage fiscal, tu devras procéder à la “déclaration Pinel” lors de la première déclaration de revenus suivant l’acquisition du bien.
Fermer le menu