Avant de démarrer les travaux de sa maison individuelle, il y a des étapes à respecter. Tu as décidé de travailler avec un constructeur de maisons individuelles pour la garantie qu’il peut t’apporter jusqu’au procès verbal de réception. Vérification de sa décennale, souscription à une assurance dommages ouvrage, validation du projet… La préparation du projet est très importante.

 

 

Concevoir sa maison, choisir son professionnel, adapter son projet aux dernières règlementations, maîtriser les démarches administratives...

 

les étapes à respecter avant de construire sa maison

1 La validation du projet

C’est le point de départ de ton projet. Tu dois mener une réflexion globale sur ton désir de faire construire et te poser les bonnes questions. Ai-je vraiment envie de devenir propriétaire de mon logement et pourquoi? Quels sont mes besoins? Localisation, nombres de chambres…

C’est une réflexion qui doit conduire au sein de ton cocon familial. Chaque membre du foyer doit être acteur lors de ces réunions de famille. Au-delà de la configuration basique de la maison, il faut que tu arrives à déterminer un projet de vie global. Projette-toi à 5 ans, 10 ans et 20 ans. Tes besoins risquent d’évoluer. Même si la revente est possible on parle d’un projet qui peut t’engager pour les 25 prochaines années.

As-tu pesé les avantages et les inconvénients de la construction? As-tu du temps à y consacrer? Réfléchis bien. Comme je te l’ai dit plus haut, c’est le point de départ de ta construction.

2 Choisir ton constructeur

Consulte, consulte, consulte… Ou laisse-nous-le faire pour toi! À les entendre, les constructeurs sont tous les meilleurs. Mais étant donné qu’il y a de fortes chances qu’il ne travaille avec toi que sur un seul projet, il ne sont pas maîtres en fidélisation du client. Une fois le contrat signé, difficile de faire en sorte d’être le coeur de leurs priorités.

Lorsque tu auras à choisir ton constructeur, je t’invite à vérifier qu’il respecte bien la loi et t’apportant le panel de garanties minimum pour ta construction. Ensuite, tu dois être conscient que tu es certainement parti pour travailler entre 1 an et 1 an et demi avec lui. Si le feeling ne passe pas dès le premier RDV, pas la peine d’aller plus loin. Ne le choisis pas parcequ’il propose de belles maisons contemporaines. Ils le font tous!

3 Trouver ton terrain à bâtir

Avant même de commencer à faire des plans de ta future maison, il faut que tu trouves ton terrain. Ton constructeur doit assurer cette prestation, mais tu peux également regarder de ton côté. Il existe pas mal de sites qui proposent de petites annonces immobilières.

Lorsque tu pars en visite, regarde si la localisation respecte ton projet de vie. Suis-je proche des commodités recherchées, est-ce que ce village, ville ou quartier est dynamique? Quelle est sa politique d’aménagement? Est-ce que mon bien ne risque pas de perdre de la valeur?

Organise tes visites avec un professionnel. Tu auras besoin de conseils pour l’implantation de ta maison ou pour son orientation. Sollicite ton constructeur pour qu’il te garantisse la constructibilité du terrain et surtout des moyens à mettre en oeuvre pour pouvoir réaliser les fondations de la maison. Une visite ne suffit pas… Retournes-y à différentes heures de la journée. En semaine et en week-end pour pouvoir juger de l’environnement.

4 Réalisation de l’avant-projet

Maintenant que tu as défini ton projet de vie, que tu as les caractéristiques du terrain sélectionné, c’est le moment de réaliser avec ton constructeur l’avant-projet.

Le but est de pouvoir coucher sur papier et plan ton projet de construction. N’hésite pas à faire cette réunion avec une check-list pour pouvoir être certain de ne rien oublier. C’est cette réunion qui permettra à ton constructeur de te proposer quelque chose et surtout de te le chiffrer. Il devra tenir compte à ce moment-là de la réglementation thermique.

Organisation des pièces, définition des volumes, géométrie de la maison, maison traditionnelle ou maison écologique… Demande à ce que ton interlocuteur vienne avec une copie du PLU pour regarder en parallèle que cet avant-projet respecte bien les règles d’urbanisme de la commune dans laquelle tu vas faire construire.

5 Consultation des organismes bancaires

Tu as le prix de ton terrain, le prix de ta maison et des frais annexes, tu peux désormais commencer à consulter les organismes bancaires.

C’est sans doute l’étape la plus pénible. Tu as l’impression que les conseillers que tu vas rencontrer entreront les uns après les autres dans le plus profond de ta vie privée. Avez-vous un apport personnel, combien gagnez-vous par mois… Mais c’est une étape incontournable. Si tu veux te faciliter un peu les choses, tu peux mandater un courtier en crédit qui s’en occupera pour toi. Ce professionnel te demandera certainement une commission pour faire le boulot, mais ça peut t’éviter de multiplier les RDV.

6 Actes notariés avec clauses suspensives

Tu as la capacité d’emprunter, mais tu n’as pas encore d’offre concrête. Une simple simulation te permettra de passer devant le notaire afin de signer l’acte notarié avec clauses suspensives. C’est comme une promesse d’achat. Tu t’engages à acheter le terrain à son propriétaire si tu lèves les clauses suspensives (l’obtention du financement et l’obtention du permis de construire). C’est grâce à cet acte que le terrain est légalement réservé. Il te sera demandé ce jour-là, les frais de dossier (environ 500€ et le règlement du dépôt de garantie si le propriétaire en demande un).

7 Signature du CCMI

Tu as RDV avec le commercial de ton constructeur pour signer le contrat de construction. Tu devras vérifier l’exactitude des plans, la notice descriptive et le montant global de ton projet. Prends le temps de bien lire ces documents à tête reposée. Regarde les matériaux qu’ils comptent utiliser, le choix des menuiseries extérieures, l’isolation thermique…

Ils vont conditionner le déroulé de la construction. Une bonne vérification évitera les mauvaises surprises. Une fois le contrat signé, ton constructeur te l’enverra par recommandé chez toi tu as alors 10 pour te rétracter.

8 Dépôt du permis de construire

Une fois que tu as signé ton contrat, l’entreprise responsable des travaux de l’honorer déposera le permis de construire auprès du service d’urbanisme de la commune. Fais un dernier check avant le dépôt afin de vérifier que toutes les pièces sont présentes. Il n’est pas rare que ce dossier soit déposé incomplet sur qui rallonge le délai avant le démarrage des travaux.

9 Signature des offres de prêt

La banque ou le courtier revient vers toi pour te proposer un financement adapté à ton projet. Par conséquent, tu vas donc recevoir chez toi les offres de prêt. Tu dois maintenant attendre 11 jours avant de renvoyer le dossier. C’est le moment ou tu peux sabrer le champagne, car tu viens de passer une des étapes les plus stressantes.

10 Retour du permis de construire

Tu viens d’attendre les 2 mois maximum prévus par la loi pour l’instruction du permis de construire. Et tu reçois enfin la notification qui stipule que la construction et compatible avec les règles d’urbanisme.

11 Signature de l’acte notarié définitif

Tu retournes une dernière fois chez le notaire pour signer l’achat définitif. Tu devras juste avant ce RDV t’acquitter des frais de notaire et débloquer les fonds nécessaires pour acheter le terrain. Ça y’est le terrain et définitivement le tien.

11 Respecter le délai d’affichage

Le terrain à toi, ton constructeur peut y installer le panneau de chantier avec le numéro du permis de construire. Il ne te reste plus qu’un petit de mois à attendre afin de respecter le délai d’affichage. C’est pendant cette période que tes voisins peuvent entamer un recours juridique s’ils estiment que ton projet construction nuit à leur confort de vie;

12 Démarrage des travaux

Ca y’est tu es prêt, la construction peut débuter. Il ne te reste plus qu’a t’armer de patience et prévoir de longs moments pour aller vérifier le travail de l’entreprise en charge de tes travaux.

En conclusion

Ces 12 étapes vont te permettre de préparer au mieux ton projet de construction. C’est sans doute la période la plus longue et la plus stressante. Tu remettras en cause ton projet à chacune de ces étapes. N’hésite pas à discuter avec ton entourage pendant les périodes de doutes.

Fermer le menu