Tu as très probablement déjà entendu parler de la RT2012. C’est la réglementation thermique qui encadre la consommation des bâtiments depuis le 1er janvier 2013. Nous ne pourrons pas prétendre te donner de bons conseils pour construire ta maison, si nous n’abordons pas le volet performance thermique et énergie renouvelable.

 

 

Un petit peu d’histoire

Nous parlons aujourd’hui de maison bbc en prenant en compte la dépense énergétique des maisons neuves. Mais cette réglementation a eu une histoire avant son application dans la construction de maisons individuelles.

La RT a commencé en 1974 après le choc pétrolier de 1973. Cet événement a déclenché une prise de conscience. Il fallait absolument être moins dépendant de l’énergie fossile. L’objectif de la RT 1974 était de réduire de 25% la dépense énergétique des bâtiments.

1979 nouveau choc pétrolier, nouvelle résolution. La RT1982 demande de réduire de 20% l’utilisation de l’énergie par rapport à la RT1974.

En 1988, la réglementation s’étend aux bâtiments non résidentiels. Donc tous les locaux de l’administration et du tertiaire.

Jusqu’à l’année 2000, il était demandé la mise en oeuvre de moyens pour réduire l’emploi d’énergie fossile, la RT2000 impose dorénavant un devoir de performance. Elle instaure donc le coefficient TIC. C’est la mesure de la Température Intérieure Conventionnelle. Le but est d’obtenir un confort thermique en été afin de pouvoir s’affranchir d’un système de climatisation. Avec cette disposition l’état vise une nouvelle réduction de l’ordre de 20% pour les logements et de 40% pour les bâtiments non résidentiels par rapport à la RT1988.

La réglementation ne fait qu'évoluer depuis les années 80 pour s'adapter aux enjeux du changement climatique. La prochaine intégrera certainement la notion de construction à énergie positive.

2005 marque l’arrivée des énergies dites « propres »  et de la conception bioclimatique. La RT2005 a alors pour objectif de réduire de 15% la dépense par rapport à la RT2000.

Mais le grand tournant est l’arrivée de la RT2012 applicable depuis le 01 janvier 2013. Encore en vigueur aujourd’hui. C’est l’une des mesures retenues par le Grenelle de l’environnement dans le but de lutter contre le réchauffement climatique. Elle s’applique à toutes les constructions. Elle réglemente donc les apports énergétiques de nos logements. La notion d’optimisation thermique va voir le jour. C’est le début du coefficient Bbio (Bilan BIOclimatique), du CEP (Coefficient d’Energie Primaire). Combinés à la TIC que l’on a vue précédemment, on obtient les 3 coefficients majeurs de la RT2012.

L’avenir de cette réglementation

La RT2020 verra très prochainement le jour. Cela sera très probablement la passerelle pour la conception de maison à énergie positive, encore plus performante que la maison basse conso que nous connaissons aujourd’hui. Une RT encore plus renforcée forçant à l’utilisation d’énergies renouvelables.

Quand intervient le contrôle RT2012?

La notion de RT 2012 va se retrouver à plusieurs moments clés de ta construction:

  • Dépôt du permis de construire
  • Achèvement des travaux
  • Après les travaux

Dépôt du permis de construire

Le dossier du permis de construire devra obligatoirement compter une attestation de prise en compte partiel de la rt2012. Ton constructeur aura certainement sollicité un bureau d’étude pour intégrer la réglementation de sa conception. Le but de cette attestation est de prouver que la conception de la maison a été faite en tenant compte de la RT2012. Il mentionnera donc le coefficient Bbio, montrera que la surface de tes baies vitrées est supérieure à 1/6ème de la surface habitable et détaillera également l’énergie naturelle retenue pour ton projet.

Tu as le choix entre plusieurs dispositifs pour intégrer l’emploi de cette énergie:

  • Un chauffe-eau thermodynamique
  • La production d’eau chaude par capteurs solaires
  • Le raccordement à un réseau de chaleur alimenté à plus de 50% par une énergie propre et naturelle
  • Une contribution des énergies propres et naturelles supérieure à 5 kWHEP/m2 par an Grâce à une pompe à chaleur, des panneaux photovoltaïques, une éolienne ou un chauffage au bois
  • Une chaudière à microcogénération

Le panneau solaire est une énergie renouvelable qui permet de réduire sa consommation pour avoir une maison bcc ou maison passive.

Achèvement des travaux

Lorsque la construction sera terminée, tu devras fournir une attention de prise en compte. Encore partielle au dépôt du permis de construire, à cette étape l’attestation devra être complète. Elle mettra en évidence toutes les dispositions prises pour respecter la réglementation. Ce devra être un nouvel organisme (différent que celui qui a fait l’attestation partielle) qui rédigera le document.

Tu peux passer par un diagnostiquer DPE (Diagnostic des Performances Energétiques), par un contrôleur technique ou un architecte. Il faut compter minimum 200€. Mais ton constructeur doit s’en occuper et l’avoir intégré dans le chiffrage de ta maison bbc.

Après réception de ta maison

Tu peux être contrôlé pendant 3 ans après l’achèvement de te tes travaux. Ce sont des agents de l’état qui contrôle le respect de la réglementation. En cas d’infraction tu peux t’exposer à une amende de 40 000€.

3 coefficients pour réduire les dépenses de ta maison rt2012

Le Besoin BIOclimatique (Bbio)

Ce coefficient est la représentation de l’efficacité énergétique de ta maison bbc. Comme son nom l’indique, il traite du besoin de ta maison. Il est donc complètement indépendant du système de chauffage, de production d’eau chaude ou d’éclairage que tu installeras. Il vise la performance. Faire en sorte que ta maison est besoin du minimum d’apport d’énergie.

La réglementation impose une valeur de Bbio, le but est d’être en dessous.

Comment avoir un bon Bbio?

  • Réduire les besoins de chauffage
  • Concevoir une maison bioclimatique qui se servira de l’environnement et des apports solaires (orientation des baies vitrées…)
  • Éviter le pont thermique avec l’extérieur
  • Avoir une épaisseur d’isolation importante (plus c’est épais, plus ça isole)
  • Opter pour des baies vitrées avec le coefficient Uw le plus faible possible
  • Mais aussi ses besoins en éclairage
  • Là aussi, se servir du soleil pour réduire sa dépense énergétique
  • Également réduire les besoins de refroidissement
  • Se protéger du rayonnement direct du soleil (installer des casquettes, des stores aérés…)
  • Renforcer l’inertie de la maison (plus la maison est lourde plus elle sera capable de stocker des calories)
  • Installer une bonne ventilation qui sera capable d’apporter un air frais le soir et ainsi refroidir ta maison bbc

La Consommation conventionnelle d’Energie Primaire (Cep)

Lorsque le Bbio traite de la performance du bâti, le Cep, lui, représente la performance des équipements. Le but est de favoriser l’emploi d’équipements à haut rendement. Ce coefficient est donc la somme des apports d’énergie primaire de ta maison.

Comment avoir un bon Cep?

  • Tout d’abord en ayant un bon Bbio, plus ton Bbio est bon et moins tu auras besoin d’apports en énergie
  • Utiliser des équipements de production d’énergie à haut rendement
  • Utiliser des énergies naturelles

La Température Intérieure Conventionnelle (TIC)

Ce coefficient représente la température intérieure atteinte en été. Il doit être comparé à la TIC de référence de la réglementation.

Comment avoir une bonne TIC?

  • En augmentant l’inertie de ta maison, en utilisant pour cela des matériaux qui pourront stocker la fraîcheur et la restituer
  • En te protégeant des rayonnements du soleil sur les façades Ouest et Est par l’installation de protections solaires

L’avenir de la maison neuve

Comme tu as pu le lire, depuis 1974 la politique est de réduire au maximum l’emploi de l’énergie primaire pour lutter contre le réchauffement bioclimatique. Étant donné l’évolution du climat, la construction, qui reste très consommatrice d’énergie, va continuer à évoluer pour tendre vers une maison ayant un minimum de dépense énergétique. En renforçant l’isolation thermique et en supprimant les ponts thermiques, quelle pourra être la dépense réelle d’une maison passive?

La maison de demain utilisera des panneaux solaires pour produire de l’électricité, recyclera les eaux de pluie, sera équipée de puits canadien pour se servir de la géothermie pour se ventiler et verra pousser dans son jardin des éoliennes pour bénéficier du vent. Ce seront donc des maisons qui coûteront plus cher lors de la construction. Mais qui seront beaucoup plus économiques dans le temps. Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures de son fournisseur énergétique… Alors, pourquoi ne pas faire le pari de la maison passive?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Fermer le menu