L’environnement et le développement durable prennent une place de plus en plus importante dans le marché de la construction et notamment celui de la maison individuelle. La réglementation concernant la consommation des maisons rt2012 impose certaines règles afin d’obtenir des habitats économes en dépense énergétique. En menant un effort sur l’isolation thermique (pour éviter les ponts thermiques) et en favorisant l’installation de chauffage utilisant les énergies propres, on se rapproche de plus en plus d’une maison autonome en énergie. C’est ce que l’on appelle un bâtiment passif.

 

 

Concevoir sa maison, choisir son professionnel, adapter son projet aux dernières règlementations, maîtriser les démarches administratives...

 

Quels sont les besoins en énergie d’une maison passive?

La maison passive doit respecter certains critères pour être considérée comme telle. Elle aura toujours besoin d’énergie thermique pour fonctionner. Cette énergie peut être fournie par l’énergie solaire ou éolienne. Cette conception va au-delà de la réglementation thermique. C’est un pari sur l’avenir. L’objectif est de tendre vers une maison autonome en énergie. Les ventilations mécaniques pourront dans ce type de maisons être remplacées par un puits canadien. Une éolienne peut être installée pour se substituer à un réseau traditionnel.

L’énergie dans une maison doit permettre 3 choses:

  • Se chauffer
  • Chauffer l’eau sanitaire
  • pour alimenter les appareils électriques

Une maison bien conçue permettra de réduire considérablement les besoins pour te chauffer, par contre l’énergie nécessaire pour chauffer l’eau sanitaire est la plus importante. Elle peut représenter jusqu’à 70% du besoin énergétique totale.

Pourquoi une maison passive consomme-t-elle moins d’énergie?

Le but de ce type de maison est de réduire au maximum ses besoins énergétiques. Elle favorise donc les apports externes. En jouant sur une isolation performante ou des apports solaires optimisés en augmentant la surface des baies vitrées, on arrive à créer un bâtiment très économique.

Le but de la maison passive n’est donc pas de réduire sa facture au détriment du confort, mais bien de réduire ses besoins.

Les critères de sélection

Une maison passive respecte avant tout l’environnement, elle est conçue dans une démarche de développement durable. Aller au-delà de la RT2012 en utilisant des énergies renouvelables comme les panneaux solaires et en repensant complètement l’isolation permet d’avoir des maisons écologiques. Une maison passive doit donc consommer le moins possible.

  • L’apport en énergies primaires, qui est la source d’énergie présente dans la nature avant toute transformation, ne doit pas dépasser 120 kWh/m2.an.
  • La dépense énergétique pour se chauffer ne doit pas excéder les 15 kWh/m2.an contre 120 kWh/m2.an pour une maison RT2012.
  • L’énergie totale, donc pour te chauffer, eau sanitaire et alimentation des équipements, doit être au maximum de max 42 kWh/m2.an lorsqu’une maison Rt2012 est à environ 180 kWh/m2.an.

Un simple petit calcul permet de mettre en évidence une économie possible d’environ 2000€/an en choisissant de construire une maison individuelle de ce type. En effet, une maison de 100m2 respectant uniquement la RT2012 consommera pour environ 2600€ d’électricité par an. Il te faudra compter seulement 600€ par an en respectant les critères minimums d’une maison passive.

Fermer le menu