Fenêtre aluminium ou PVC? Laquelle offre la meilleure isolation? Lorsque l’on souhaite faire un bâtiment ou une maison individuelle à énergie positive, les menuiseries extérieures jouent un rôle essentiel. Alors, comment choisir ses fenêtres?

 

 

Concevoir sa maison, choisir son professionnel, adapter son projet aux dernières règlementations, maîtriser les démarches administratives...

 

Performance thermique

La première chose importante que tu dois noter, c’est la performance thermique. En effet, tes fenêtres ou portes-fenêtres doivent être un rempart direct sur l’environnement extérieur.  En fonction de leurs orientations et des conditions climatiques, elles vont devoir absorber les variations de température, éviter les ponts thermiques et faire preuve d’étanchéité. Elles te permettront également de réduire tes dépenses en chauffage.

Il existe plusieurs coefficients de performances pour les fenêtres:

  • Uf : Performance du châssis (différents selon fenêtre ALU ou PVC)
  • Ug : Celui du vitrage
  • Uw : Celui de la fenêtre complète

Donc le coefficient Uw est le plus important. On se moque que notre coefficient Uf soit bon, ou le Ug soit performant. Ce qui compte pour nous c’est la performance de notre baie vitrée complète. Donc un seul coefficient à retenir le Uw.

Comment lire ce coefficient?

Sans trop rentrer dans les détails, il faut retenir que cet indicateur permet de mettre en évidence la déperdition (en watt), par la surface (en m2) et en fonction d’une différence de température entre l’intérieur et l’extérieur (en degré Kelvin). Ça te donne donc un coefficient un peu barbare en W/(m2.K)… 🤨

Bon on n’est pas génie climaticien!

Comment savoir quelle baie vitrée est adaptée à ce que tu veux faire?

Ce coefficient peut varier de 6W/(m2.K) à 0,5W/(m2.K). Plus ce chiffre est faible, plus ta baie vitrée a un indice thermique performant.

6W/(m2.K) c’est ce que tu pourras retrouver dans la maison de tes grands-parents… Une maison qui respecte la RT 2012 et donc un label bbc aura des ouvertures avec un coefficient Uw compris entre 1,2 et 1,5W/(m2.K). Si tu comptes construire une maison passive ou de très basse consommation (donc autonome énergiquement) tu devras installer des fenêtres comprises entre 0,5et 0,8W/(m2.K).

Adapter sa baie vitrée en fonction de son orientation

En fonction de l’environnement climatique dans lequel tu te trouves, il va falloir adapter des fenêtres. Tu devras certainement installer des baies triples vitrages sur tes fenêtres exposées au nord, surtout si tu es dans une zone géographique particulièrement froide.

Pour tes fenêtres exposées à de forts rayons de soleil, tu devras installer des ouvertures capables de filtrer ces rayons. Elles sont classifiées selon le pourcentage de rayon solaire qu’elles laissent passer. Tu devras également faire en sorte de pouvoir ventiler la lame d’air entre tes fenêtres et tes volets roulants. Cette lame peut atteindre de fortes températures qui vont faire chauffer ta fenêtre et donc ta maison.

Laisser rentrer la lumière

Au-delà de la performance thermique, tes ouvertures doivent permettre un éclairage naturel de ta maison. Il faut profiter des apports solaires. La RT2012 entrée en vigueur le 1er janvier 2013, oblige à avoir une surface vitrée minimum de 1/6ème de la habitable.

Cette disposition permet de pouvoir laisser entrer de la lumière et donc diminuer ta consommation énergétique.

Ventiler ta maison

Pour finir, les ouvertures de ta maison devront permettre une bonne ventilation. En effet pour plus de confort l’été, il faut penser à pouvoir aérer les pièces de ta maison le soir. Ce qui permettra d’évacuer les calories de chaleur accumulées pendant la journée. Ce qui t’évitera d’avoir recours à un système de climatisation mécanique.

Fermer le menu