Par Maude Tilliez, le

“L’architecte est trop cher”. “Faire construire avec un constructeur est un gage de sécurité”. “Ma future maison catalogue ressemblera exactement à celle que j’ai visitée”. STOP ! Il y a beaucoup trop de clichés autour de la construction de maison. Architecte ou constructeur ? Décortiquons 2 stéréotypes bien ancrés dans les consciences collectives pour vous aider à faire le meilleur choix. Vous verrez qu’on peut vivre dans une maison d’architecte avec une prestation modique de 2 000 euros. Choisir entre architecte et constructeur exige de comprendre et de changer son état d’esprit. Vous êtes prêt ?

Cliché n°1 : Il est plus sûr et plus simple de faire construire sa maison par un constructeur

De très nombreux sites web vous expliquent les avantages de choisir un constructeur de maison individuelle. Attention aux mensonges : il est possible de lire que vous avez des avantages fiscaux à choisir cet entrepreneur au lieu d’un architecte (pas de taxe foncière pendant 2 ans, pas de frais de notaires sur la construction mais seulement sur le terrain- alors que c’est la loi pour toutes les maisons neuves !-)

Un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI) au cadre juridique très règlementé, une maison-modèle que l’on peut visiter avant le début des travaux et un prix imbattable. Tout semble parfait dans le meilleur des mondes. Et pourtant…

Les avantages des constructeurs

Avant de démonter le travail des constructeurs, il est important de noter qu’il existe des avantages à faire construire une maison catalogue. Signer un contrat avec une date de livraison convenue (et des pénalités de retard -attention au délai de carence de 30 jours !-) et un prix fixe est vraiment, vraiment, très rassurant. Vous rencontrez votre commercial, vous signez votre CCMI et n’avez plus qu’à attendre la livraison de votre nouvelle résidence familiale.

Vous ne faites pas le suivi des travaux, n’avez pas besoin de réfléchir au choix des matériaux et avez une garantie de parfait achèvement qui vous prémuni des imprévus. Les tarifs sont tirés vers le bas grâce aux économies réalisées par ces grosses entreprises du bâtiment. Ils achètent les matériaux en gros, embauchent des ouvriers des pays de l’Est qui vont vite, très vite, pour respecter les délais plutôt courts.
C’est génial, non ?

maison bas gamme
Pourrez-vous retrouver votre maison standard au milieu ce lotissement ?

Les inconvénients de la standardisation

Vous l’avez déjà compris, Beavy est plutôt anti que pro-constructeur. Pour nous, choisir entre architecte et constructeur est une évidence. Cela ne nous empêche pas de vous fournir des informations véridiques et argumentées.

La standardisation, vous en pensez quoi ? Une petite histoire est mieux qu’un grand discours.

Je ne compte plus le nombre de fois où mon beau-père m’a raconté l’histoire de la construction de sa maison catalogue. C’était il y a très longtemps, dans le Haut-Jura. C’est une région froide et ventée. Construire son habitation là-bas nécessite de se protéger du vent et de rechercher à tout-prix le soleil. Je vous le donne en mille, le constructeur avait orienté les pièces de vie et la terrasse de la maison vers la route. Vers le nord. Face à la bise. Son explication : “c’est comme ça que ça se fait, nous orientons TOUJOURS les maisons vers la route. C’est plus commode”.

Choisir de passer par un constructeur n’est pas la garantie d’un projet bien mené. Même si vous n’y connaissez rien, il est nécessaire de vous impliquer dans le projet pour vérifier l’adéquation des plans, de l’orientation et des matériaux avec votre lieu et projet de vie. L’investissement d’une vie mérite plus qu’une standardisation.

Constructeur : une profession peu réglementée

Le fameux CCMI. Garantie de livraison, assurance dommages ouvrage, garantie de prix, de parfait achèvement et de bon fonctionnement. Si le contrat est réglementé par la loi du 19 décembre 1990, la profession de constructeur, elle, ne l’est pas. Vous même pouvez, demain ou la semaine prochaine, choisir de monter votre entreprise de construction. Bien entendu, vous devrez souscrire à quelques assurances pour être en règle avec la législation.

Cette situation est étonnante, voire aberrante, quand on sait qu’un maçon ou n’importe quel autre artisan est dans l’obligation de présenter diplômes et expériences. Choisir entre architecte et constructeur, c’est le recours à un pro VS l’inconnu.

Revenons au CCMI. Ce document se doit d’être dans les règles. Si vous souhaitez passer par un constructeur et que vous ne voulez pas éplucher la législation (plus d’informations ici sur un site gouvernemental), le mieux est de faire vérifier le contrat par un avocat spécialisé. De nombreuses arnaques de faux constructeurs ruinent tous les ans des centaines de Français qui ont un projet de construction de maison.

Plus de 150 constructeurs déposent le bilan chaque année

Sans vouloir à tout prix vous faire peur, il faut tout de même savoir que plus de 150 constructeurs déposent le bilan tous les ans. Ce chiffre est relativement faible en comparaison avec le nombre de nouvelles maisons construites chaque année. Mais, ça n’arrive pas qu’aux autres. La problématique est que ces constructeurs de maisons individuelles montent leur entreprise avec des responsabilités limitées. Leurs biens personnels ne sont donc pas engagés. S’ils n’ont pas payés leurs salariés et leurs fournitures, l’URSSAF et les fournisseurs seront les premiers à se servir. Après ça, il ne restera plus rien pour compenser votre chantier abandonné.

Un conseil : si vous vous demandez quel constructeur choisir, renseignez-vous bien sur lui auprès de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement).

arnaque constructeur
Les constructeurs : gare aux arnaques !

Prix flous

Un dernier argument pour vous aider à choisir entre architecte et constructeur : l’absence de transparence de ces derniers.

Lors de la signature du CCMI, l’entrepreneur n’est pas tenu de vous donner les détails financiers des travaux. Qu’en est-il des frais annexes ? Savez-vous combien coûte l’isolation, la toiture ou le chauffage au sol ? Connaissez-vous son taux de marge ? La réponse est non, et cela nous permet de passer à la seconde partie qui entend démonter le cliché de la rémunération aberrante et excessive de l’architecte -et donc de la maison-.

Cliché n°2 : Maison trop chère VS Maison low cost. Choisir entre architecte et constructeur serait une question de prix

Construire une maison individuelle en ayant recours à un architecte serait trop cher. Avez-vous réellement fait l’effort de chiffrer votre projet de construction ? Savez-vous que vous pouvez réduire les coûts de votre maison sur plans d’archi en optant pour une prestation partielle (simplement la phase préliminaire par exemple) ou une maison minimaliste ? Pourquoi la majorité des Français sont-ils persuadés que la maison de conception architecturale est beaucoup plus chère ? Voici ce que nous allons voir.

maison architecte atypique
Les maisons d’architecte atypique : un budget conséquent.

Oui, une maison d’architecte atypique, contemporaine et design est chère

On ne va pas vous mentir en vous disant qu’une maison d’architecte avec un contrat de prestation totale est moins chère qu’une maison sur catalogue. En effet, ce n’est pas le cas.

Tous les matins, je passe en voiture devant une demeure de maître contemporaine. Elle est limite osée, elle tranche avec son voisinage de vieilles bâtisses rurales en pierres. Sa conception est résolument atypique et design et les villageois l’appellent “le bâteau”. Dans cette maison vit un architecte qui, sans aucun doute, a investi dans des matériaux très performants. Impossible de parler de prix mais on est loin de la maison catalogue à 100 000 euros.

prestation-architecte
Faire appel à un architecte pour une prestation partielle : une idée économique pour une maison confortable.

Une maison d’architecte : c’est quoi finalement ? Exemple d’une prestation à 2 000 euros

Pour casser le mythe et vous aider à choisir entre architecte et constructeur, il est essentiel de se demander ce qu’est une maison d’architecte finalement. Les Français ne sont que 5% à avoir recours à ce professionnel et 70% pensent qu’il est trop cher pour le service proposé. Les maisons de conception architecturale se cachent là où on ne les attend pas : sur les terrains d’auto-constructeurs, dans les lotissements, dans les villes et les campagnes. Elle n’est pas forcément exubérante, bioclimatique, contemporaine à toit plat et avec une superficie supérieure à 150 m².

Encore une fois, une histoire est très parlante. Je ne voudrais pas que vous ayez l’impression que je vous raconte ma vie, mais j’habite dans une maison d’architecte. Nous avons réalisé nous-même les plans avec le logiciel gratuit Google Sketchup avant de nous rendre compte qu’ils gagneraient à être mieux optimisés. C’est ainsi que nous avons fait appel à une architecte BBC.

Quelles sont les prestations réalisées par notre architecte ? Elle a revu :

  • l’implantation du poêle à bois ;
  • les dimensions des ouvertures sur la face sud ;
  • le respect de la RT2012 ;
  • l’emplacement de l’escalier ;
  • la répartition des pièces.

Au final, pas grand chose. La prestation nous a coûté moins de 2 000 euros (puis 50 000 euros de gros oeuvre). Ensuite, nous avons choisi nos artisans et effectué tout le second oeuvre en autoconstruction.

J’habite une maison d’architecte, mais aussi et surtout une maison traditionnelle en briques creuses avec un crépis couleur saumon. Elle est banale et bon marché, mais extrêmement bien pensée et confortable. En hiver le soleil pénètre dans les pièces mais pas durant l’été. Le poêle à bois suffit à chauffer les 110 m². Et personne n’imagine un seul instant, tant elle est commune, que ce confort est lié à une prestation “haut de gamme”.

Rémunération de l’architecte VS marge du constructeur

Architecte ou constructeur ? Regardons où va l’argent, quelle est leur rémunération à chacun. Vous allez me dire : c’est connu, l’architecte s’en met plein les poches. Rappelons que votre archi se rémunère à hauteur de 8 à 12% (voire 15% selon la réputation) du prix total HT des travaux. Certains sont même moins chers. Qu’en est-il du constructeur ? Il est bien évidemment impossible de trouver des informations viables. Rappelons-le, le CCMI ne détaille pas où va votre argent. Certains avancent un chiffre de 25% de marge pour l’entreprise de construction quand d’autres parlent de constructeurs “sympas” qui se rémunèrent à 5%.

Le prix global de la maison ne dépend pas uniquement du coût de la maîtrise d’oeuvre et le constructeur tire toujours plus les prix vers le bas au détriment de l’humain (les ouvriers), de la qualité des matériaux et de l’individualisation du projet. Ce qui est certain, c’est que l’architecte ne mérite pas cette mauvaise appréciation. Trop cher l’architecte ? C’est à vous de voir si vous préférez une maison unique.

 

Choisir entre architecte et constructeur pour sa construction neuve nécessite donc de changer d’état d’esprit…et de faire quelques devis. Si vous êtes prêt à mettre la main dans les travaux, à prendre en charge quelques tâches de second oeuvre, il y a fort à parier que l’architecte est une bonne solution. Pour réduire les coûts humains, mais les coûts financiers également.
Demandez un devis à l’un de nos archis. Vous pourriez être surpris.

Maude
À propos de l'auteur

Maude Tilliez

Accro à la construction, je recherche pour vous les infos, les actus et me renseigne sur la législation du monde de l’architecture.
19 Partages
Partagez19
Tweetez
Partagez