Par Equipe Beavy, le

L’éco-construction s’intègre dans une démarche globale de respect de la nature, de la santé et du confort de ses habitants. Respectueux de l’environnement, ce type d’habitat permet des économies d’énergie considérables et limite la pollution grâce à une conception durable, une isolation optimale, des économies d’eau mais également l’usage d’énergies renouvelables alternatives.
Chaque projet de construction est unique et les solutions pour concevoir ou rénover son habitat écologique sont nombreuses.
Pour vous aider dans vos choix, il est essentiel de faire appel à un architecte. Il vous donnera de précieux conseils techniques pour aménager votre habitat écologique.
Avant d’aller découvrir notre guide complet sur l’éco-construction, laissez-vous guider à travers les différentes étapes de sa réalisation.

la construction d'une maison peut être écologique

L’éco-construction : de quoi s’agit-il exactement ?

Ce type bien spécifique d’habitation a été imaginé et conçu pour respecter l’environnement. De sa conception à ses équipements, en passant par les matériaux utilisés, chaque détail est pensé pour limiter la pollution et optimiser les apports énergétiques.
Les plans de la maison écologique sont réalisés dans le but d’être en harmonie avec son environnement proche et sa nature (ensoleillement optimisé, protection contre le vent…).
Au moment de la construction, le chantier doit utiliser le moins d’énergie possible tout en réduisant au maximum les déchets.
Les matériaux utilisés sont naturels, souvent recyclables et ne produisant pas d’énergie polluante.
L’ensemble de ses équipements et leur utilisation permettent de réduire considérablement la consommation d’énergie et d’en produire davantage.

Découvrez les autres types d’aménagement et design d’espace.

Les différents types d’habitat écologique et leurs caractéristiques

Il existe différents types d’éco-construction ou habitat écologique. Chacune d’entre elles répond à des critères écologiques et énergétiques bien spécifiques.
Vous avez donc différentes possibilités pour choisir l’habitation qui correspond à vos besoins.

La maison BBC (Bâtiment Basse Consommation)

L’éco-construction la plus répandue en France est la maison BBC – Bâtiment Basse Consommation. Le label BBC indique une limite à ne pas dépasser en termes de consommation d’énergie pour les constructions neuves. Garanti par le constructeur, le label implique de bien respecter l’isolation, la perméabilité, la performance énergétique et l’implantation de la maison. Ces maisons permettent ainsi de dépenser moins (faible consommation d’énergie et taux de CO2 réduit) tout en vivant mieux !

La maison passive

Particulièrement répandue chez nos voisins nordiques, cette maison se caractérise par une très haute performance énergétique. Elle répond au principe suivant : la chaleur des appareils et équipements ainsi que celle apportée par le soleil suffit à chauffer l’ensemble de la construction. L’isolation très haute performance et l’orientation sud sont deux éléments indispensables à prendre en compte avant de démarrer toute construction.

La maison positive

Cette habitation a comme particularité de produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Autonome en énergie, ce type de construction répond aux mêmes règles de construction que la maison passive tout en étant dotée d’une unité de production énergétique (capteurs solaires, pompe à chaleur…) et d’appareils électriques à énergie positive. Tout est pensé (plancher, murs, toiture, ouvertures…) pour que l’isolation thermique soit optimale.

Choisir le terrain adapté

Une fois que vous avez une idée claire et précise du type d’habitation que vous souhaitez faire construire, il est important de choisir un terrain approprié pour l’implanter. L’accompagnement par un architecte à ce stade est important : ayant une connaissance parfaite des normes en vigueur et de leur mise en application, lui seul pourra vous conseiller sur le choix d’un terrain en adéquation avec ses avantages et potentiels écologiques.

Le principe essentiel à prendre en compte est le bioclimatisme qui promeut l’utilisation des énergies renouvelables disponibles sur place (énergie solaire, géothermique, éolienne, …).
Par conséquent, la météo est un élément essentiel qui détermine l’exposition au vent et au soleil du bâtiment. Il est d’ailleurs conseillé de procéder à une étude géo-biologique afin de définir le meilleur endroit possible selon les conditions météorologiques locales.

Utilisez des matériaux de construction écologiques

Avant de vous lancer dans la construction, il est très important de sélectionner les matériaux écologiques adéquats : ils doivent être d’origine naturelle, recyclés et – dans la mesure du possible – non toxiques.

Les matériaux les plus utilisés dans la construction écologique sont :

  • Le bois : généralement utilisé pour l’ossature, il est 15 fois plus isolant que le béton.
  • La paille : Posée sur l’ossature, c’est un excellent isolant.
  • Le chanvre : cette plante écologique est mélangée à du chaux pour constituer du béton que l’on dépose entre les planches de coffrage.
  • La terre crue : transformée en briques ou en enduit, elle permet d’isoler la maison en été comme en hiver.

Il est déterminant de choisir parmi ces matériaux de construction, qui sont à la fois performants et respectueux de l’environnement, pour éviter les ponts thermiques. Les sols, les murs et la toiture jouent un rôle prépondérant dans la performance énergétique du bâtiment en éco-construction.

un maison adaptée à son environnement

Intégrez l’habitat dans son environnement naturel

Au moment de la réalisation des plans, il est important de concevoir une maison qui s’adapte parfaitement à son environnement : ajouter de la verdure, des arbres pour créer de l’ombre et se protéger du vent, optimiser l’ensoleillement avec une bonne exposition de la maison (sud généralement), poser du double ou triple vitrage pour se protéger efficacement des nuisances sonores extérieures.

Les plans de la maison écologique doivent impérativement être réalisés en harmonie avec l’environnement. Pour ce genre de travaux, il est fortement conseillé de faire appel à un architecte spécialisé dans la construction durable. Il vous donnera des conseils précis sur le choix de l’implantation. L’architecte vous aidera à tirer profil des conditions climatiques et vous informera sur les dernières évolutions pour faire des économies d’énergie.

Quelles aides financières pour ce projet ?

Le coût d’une maison écologique est en moyenne 10 à 20% plus élevé que celui d’une construction classique. Cependant, les économies d’énergie réalisées avec ce type d’habitation compensent le surcoût initial.
Si vous souhaitez réaliser des travaux de construction ou de rénovation écologique, vous avez la possibilité de recevoir différentes aides financières car vous participez à la rénovation énergétique.

Les logements labellisés BBC peuvent obtenir une exonération de taxe foncière totale ou partielle pendant au moins 5 ans, en fonction de la politique communale de la ville où votre maison est construite.
Les collectivités locales peuvent également fournir des aides : toutes les informations sont disponibles sur les sites internet de votre conseil régional, votre conseil départemental et votre communauté de communes / agglomération / métropole.
Vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite ainsi qu’un Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) 2 ans après la construction de votre bien.
En complément des subventions pour les travaux de rénovation énergétique, il existe l’éco-PTZ (prêt à taux nul) qui permet de financer le reste à charge des travaux. Il s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs, pour des logements achevés depuis plus de 2 ans.

Faites-vous accompagner par un architecte spécialisé !

Pour ce type de projet, il est recommandé de faire appel à un constructeur spécialisé mais également à un architecte car la maison écologique utilise des méthodes et techniques bien spécifiques. Il est ainsi important de confier votre projet à un professionnel qui a de l’expertise en bâtiments écologiques ainsi que les dernières connaissances en termes d’économies d’énergie et de produits verts.

L’architecte reste le plus à même en la matière car il évalue ce qui est possible de faire ou pas et sait comment optimiser les performances, n’hésitez pas à prendre un RDV gratuit avec un architecte Beavy, ici
L’éco-construction implique le respect de critères précis comme l’emplacement, l’orientation et le choix des matériaux. En imaginant les plans, l’architecte examine et optimise l’espace, réfléchit à une bonne orientation pour chaque pièce et donne un style unique et personnalisé à la maison grâce aux matériaux.
Pour finir, l’architecte connaît les normes et réglementations en vigueur pour ce type de construction, il saura adapter votre projet afin que tout soit respecté.

Partagez
Tweetez
Partagez