Par Maude Tilliez, le

Vous vous demandez si votre futur maison ne sera pas une superbe maison en bois ? Ce type de construction est de plus en plus courant en France, et l’augmentation est de 15% tous les ans. Comment être certain de prendre une bonne décision ? Dans cet article, on vous présente les avantages et les inconvénients de construire une maison en bois. Vous allez voir : les clichés n’ont qu’à bien se tenir.

La maison des 3 petits cochons (oui, celle qui brûle) et les autres clichés de la construction bois

Avant de vous parler des avantages et inconvénients de ce type de construction, allons faire un tour du côté des clichés. Ils ont la vie dure, mais pourtant…

Cliché n°1- La maison en bois brûle plus facilement

maison en bois qui brûle

C’est FAUX !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bois est un matériau qui résiste “bien” au feu :

Il n’explose pas.

✅ Sa conductivité thermique est très faible (plus de données ici). Le chêne par exemple a une conductivité de 0,16 W · m–1 · K–1, quand le béton armé a une conductivité de 1,5. Pour faire simple, il transmet la chaleur 10 fois moins vite que le béton. De quoi vous laisser le temps de quitter les lieux en cas d’incendie.

Le bois se déforme lentement (si on compare au métal) et rompt moins vite (si on compare à la brique). L’acier, à haute température, se déforme et la structure est vite endommagée. Quand à la brique, elle est très friable et peut céder.

La maison bois est donc relativement résistante au feu, car ce matériau se consume lentement.

Les émanations toxiques sont moins importantes (en fonction de l’isolant choisi).

Cliché n°2- La maison bois est forcément plus chère

C’est FAUX !

On est comme vous : on a regardé sur de nombreux sites internet, on a demandé aux architectes de notre réseau et on est resté bloqué sur des clichés. Jusqu’au moment où on s’est renseigné un peu plus.

Si vous êtes intéressé par cette thématique du prix de la maison bois, allez faire un tour sur cette étude d’un économiste de la construction. On vous la résume. Si on compare les différents tarifs des différents types de construction, alors la maison en bois est tout à fait compétitive… à condition de faire de bons choix. Quand on veut construire une maison passive à un niveau, alors le choix bois est moins cher que le béton :

“en version Passive, le rapport s’inverse, avec -1,4 % pour le bois par rapport au parpaing et -0,9 % pour le bois face à la brique”

Ces avantages sont accentués par le fait que vous avez besoin d’une plus faible épaisseur d’isolant, et que vous allez également faire des économies de chauffage.

Cliché n°3- La construction d’une maison en bois favorise la déforestation

la construction bois ne favorise pas la déforestation

C’est (encore) FAUX !

Aujourd’hui, les politiques en matière de gestion des forêts permettent de produire suffisamment de ce matériau renouvelable pour les constructions. La durée de vie d’une habitation en bois est plus importante que le temps qu’il faut aux arbres pour pousser.

Mais, si l’ensemble des nouveaux propriétaires décidaient de faire construire en bois, il y a aurait peut-être quelques problèmes. C’est encore loin d’être le cas !

Les 3 avantages de construire une maison en bois

Vous l’avez compris, il est tout à fait possible d’espérer une maison en bois à un tarif compétitif. Quels sont les autres avantages ?

1- Une très bonne isolation thermique

Connaissez-vous ce qu’on appelle “l’inertie thermique” ? Pour faire simple, imaginez que vous mettez en plein soleil ou dans la neige : un bout de bois, un bout de métal et une brique. Vous revenez quelques minutes plus tard pour toucher les matériaux. Le résultat est sans appel : la température du bois s’est très peu modifiée, celle de la brique un peu plus, quand au contact du métal, il est possible de vous brûler ou gelez les doigts.

⇒ Le bois est 12 fois plus isolant que le béton et 350 fois plus que le métal. Ainsi, dans une maison, vous subissez moins les variations de températures extérieures.

De plus, les maisons bois, surtout en ossature bois, sont souvent construites sans ponts thermiques. C’est structurel, car dans les ossatures, les ouvriers bourrent de l’isolant. Dans une maison en béton, il est essentiel de vérifier ce point.

2- Un confort inégalé

Quand on parle de confort, on pense à 3 éléments :

Confort thermique, qu’on a déjà abordé juste au dessus.

Confort phonique, qui est très acceptable dans une maison de ce type.

Environnement sain, car le bois est un matériau très respirant. Les maisons sont sèches et agréables. Si vous n’ajoutez pas de traitements toxiques pour lutter contre les insectes xylophages (c’est possible !), alors l’air intérieur sera de très bonne qualité.

3- Une construction rapide

Dernier gros avantage : le délai de mise en oeuvre. Le bois est livré sec chez vous et les ouvriers peuvent rapidement construire la structure. En comparaison, une maison en parpaing nécessitera des délais de séchage.

Autre solution : se faire livrer une maison ossature bois déjà pré-montée en atelier. Elle arrive en convoi spécial et une grue dépose les éléments sur les fondations.

N’oubliez pas : le temps c’est de l’argent. Les frais pour payer les ouvriers sont moins importants.

Les 3 inconvénients de la maison écologique en bois

Forcément, malgré tous les supers avantages de ce type de construction, il y a quelques désagréments.

1- L’entretien régulier

Vous avez déjà vu une maison en bois toute grise ? C’est tout à fait naturel et ça correspond au vieillissement normal d’une maison en bois. De nombreux propriétaires n’apprécient pas.

Voici ce qui se fait généralement :

✅ Laisser le bois reposer un an pour qu’il élimine les impuretés.

✅ Le lasurer au bout de la première année.

✅ Le repeindre tous les 5 à 7 ans.

C’est long et ça nécessite du matériel comme un échafaudage. Mais bonne nouvelle, si vous ne le faites pas, il n’y a aucune incidence, si ce n’est esthétique. Un bardage en bois naturel n’exige aucun entretien récurrent pour conserver une bonne structure.

On a également trouvé sur ce site la technique du bois brûlé : Shou-sugi-ban ou Yakisugi. Elle nous vient du Japon et permettrait de conserver un bardage en bon état visuel et structurel pendant 80 ans ! L’aspect ne plaît pas à tout le monde, mais c’est une innovation pour ceux qui rêvent d’une maison bois sans entretien. Autre gros avantage : les insectes n’en sont pas friands.

2- Des p’tites bêtes dans une maison champignon

On imagine que vous avez peur de faire construire une maison en bois à cause des termites, autres insectes xylophages et champignons. Cette crainte est tout à fait fondée. Sauf qu’il existe de nombreuses solutions, naturelles pour la plupart :

✅ Le bois brûlé dont on vous a parlé plus haut.

✅ Les essences de bois qui ne sont pas exposées : châtaignier, douglas sans aubier, mélèze ou red cédar.

✅ Traitements plus ou moins naturels dans un bois de classe 4.

Barrières anti-termites.

3- Le manque d’expérience de certains constructeurs

Dernier avantage : les entreprises qui construisent des maisons en bois ne sont pas toujours très expérimentées. Ce type de construction est à la mode, et certains entrepreneurs en profitent pour monter des boîtes rapidement alors qu’ils n’ont ni l’expérience ni les compétences.

Une seule solution : bien s’entourer. Un architecte par exemple peut vous conseiller des entreprises de confiance avec qui il a l’habitude de travailler.

 

Vous l’aurez compris, la maison en bois a de beaux jours devant elle. Elle est très écologique et peut se révéler économique, contre toute attente.Vous voulez en savoir plus ?  Demandez un RDV gratuit avec un architecte Beavy, ici.

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

 

Maude
Ă€ propos de l'auteur

Maude Tilliez

Accro à la construction, je recherche pour vous les infos, les actus et me renseigne sur la législation du monde de l’architecture.
Partagez
Tweetez
Partagez