Par Maude Tilliez, le

Vous vous demandez quelles sont les différentes prestations de l’architecte ? Vous recherchez un architecte pour seulement des plans de maison ? Ou alors vous envisagez de souscrire à une mission complète d’architecte sans savoir à quoi cela correspond. Pas de panique ! Voici un petit article qui vous permettra de comprendre rapidement quelle est la mission de l’architecte, où elle commence et s’arrête. Vous pourrez ainsi utiliser notre simulateur d’honoraires et estimer en quelques clics combien ce professionnel vous coûtera pour chacune des 5 missions.

0- Étude de cas et honoraires d’une mission partielle et d’une mission totale d’architecte

Grâce au simulateur d’honoraires des architectes du réseau Beavy, nous vous proposons une étude de cas pour comprendre combien se rémunère ce professionnel, et comment vous pouvez scinder sa prestation en fonction de votre capacité de financement et de vos envies.

Nous avons choisi de partir d’une situation tout à fait banale : la construction d’une maison neuve de 100m², avec un coût moyen au m² de 1 400 euros, soit un budget global de 140 000 euros.
Nous avons donc entré les données dans notre application :

mission-architecte-simulateur

Nous n’avons pas de contraintes particulières pour cette construction et nous souhaitons que l’architecte s’occupe du permis de construire. Il faut savoir que les honoraires de votre archi dépendent en partie de la complexité des travaux. Prévoir une démolition ou adapter le bâti à des normes anti-sismiques demande du temps (et donc une rémunération supérieure). On continue ?

mission-architecte-honoraires

Et voilà ! Vous avez le taux de rémunération du professionnel Beavy : 12,8% (tout à fait dans la moyenne). Et surtout, le détail des prestations de l’architecte. À quoi correspondent ces 5 étapes ? :

  1. étude de faisabilité ;
  2. conception ;
  3. permis de construire ;
  4. préparation de chantier ;
  5. suivi de chantier.

Comment est-il possible de scinder (ou pas) la mission de l’architecte ?

Architecte pour seulement les plansPrestation d’architecte pour le permis de construire + plansMission partielle d’architecte : plans, demande de permis de construire, préparation de chantierMission totale d’architecte
Composée de…
  • étude de faisabilité
  • conception
  • étude de faisabilité
  • conception
  • permis de construire
  • étude de faisabilité
  • conception
  • permis de construire
  • préparation de chantier
  • étude de faisabilité
  • conception
  • permis de construire
  • préparation de chantier
  • suivi de chantier
Budget à prévoir dans notre exemple8 955 €10 746 €13 433 €17 911 €
Pourcentage (environ)6,5%8%10%12,8%

 

Allons voir plus en détail ces missions architecturales. (Nous avons choisi de prendre un exemple pour une construction neuve avec un architecte dplg, mais il est tout à fait possible de transposer ces prestations dans le cadre d’un contrat avec un architecte d’intérieur ou pour une rénovation, une surélévation ou une rénovation thermique..)

1- Première mission de l’architecte : l’”étude de faisabilité” ou études d’esquisse (ESQ)

Cette première étape du travail de votre professionnel de la construction permet de faire un état des lieux de votre projet. C’est une phase essentielle d’écoute et de compréhension.

Lors d’un rendez-vous avec l’architecte, vous définissez les grandes lignes :

type de travaux ;

  • budget ;
  • avantages ;
  • inconvénients ;
  • contraintes techniques, topographiques et légales.

Une fois l’ensemble de ces informations synthétisées, votre professionnel vous propose un contrat d’architecte qui précise ses missions.

2- Deuxième prestation d’un architecte : les études d’avant projet (AVP) dites de “conception”

Cette phase se scinde en deux étapes : l’avant-projet sommaire (APS) et l’avant-projet définitif (APD). Vous êtes consulté entre ces deux avant-projets. La mission de l’architecte ? Créer l’identité de la maison.

C’est à ce moment là que le plan de maison d’architecte est conçu en fonction de vos goûts, vos envies, la surface au sol que vous avez choisie et les contraintes. L’ouvrage à bâtir est représenté en plan 2d et 3d pour vous permettre de visualiser, mais également d’avoir l’ensemble des documents nécessaires pour déposer une demande de permis de construire. Votre prestataire est un dessinateur projeteur, mais également un géomètre.

L’architecte met ses compétences techniques et artistiques pour dessiner un plan. Au terme de cette étape de conception du projet, voici ce qui a été accompli :

  • plan de masse ;
  • plan de coupes ;
  • plan de façades ;
  • cahier des charges (solutions techniques et choix des matériaux en fonction des postes de travaux + justifications) ;
  • notice descriptive des travaux.

3- L’accompagnement administratif de l’architecte : la demande de déclaration préalable de travaux (DP) et le dépôt du permis de construire (PC)

Déclaration Préalable de Travaux auprès de la mairie, obtention du permis de construire, ou changement de destination (dans le cadre de l’aménagement d’un hangar en habitation par exemple) ? Quelle est votre situation ?

En choisissant d’avoir recours à cette mission de l’architecte, vous n’avez pas à vous soucier de ces aspects administratifs. Les réglementations sont pointilleuses et les règlements locaux en matière d’urbanisme sont variables. Dans une commune, vous pouvez installer des panneaux solaires, dans une autre non. Un village accepte seulement des tuiles couleur naturelle quand l’agglomération voisine vous laisse choisir.

Pour administrer et valider un permis de construire, la Direction Départementale du Territoire (DDT) est seule maître. Ses compétences sont larges et son pouvoir est décentralisé, donc variable de départements en départements. L’architecte est un interlocuteur privilégié.

Autre avantage administratif : il vous accompagne pour l’affichage réglementaire sur site et pour la déclaration aux impôts (pour comprendre les pourcentages applicables pour le paiement des impôts fonciers, il faut s’accrocher !).

4- Le rôle de l’architecte dans la “préparation du chantier” : le dossier de consultation des entreprises (DCE)

Une fois que vous avez reçu votre permis de construire, l’architecte revient vers vous pour la suite des opérations. Il va maintenant falloir trouver des entreprises ou des artisans pour effectuer les travaux. Si vous avez choisi de ne pas faire appel à un architecte, n’hésitez pas à lire l’article que nous avons rédigé à ce propos.

Le Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) comprend 3 éléments :

  • le CCTP : cahier des clauses techniques particulières. Celui-ci décrit les différentes phases des travaux, les plans d’exécution, les matériaux
  • choisis et leur volume ;
  • les plans ;
  • le CCAG (facultatif) : le cahier des clauses administratives générales. Cela correspond aux délais, aux conditions de paiement ou pénalités.

Ces documents techniques servent de base pour la recherche des entreprises et leur mise en concurrence. Il est possible d’un architecte bien implanté localement vous conseille une entreprise générale du bâtiment compétente et en qui il a confiance. Dans tous les cas, si vous optez pour cette prestation, n’hésitez pas à demander plusieurs devis.

L’architecte vous aide à les comparer en fonction de plusieurs critères. Il vérifie qu’ils soient en règle (Garantie décennale, assurance dommages ouvrage, garantie de parfait achèvement). Au terme, vous validez votre choix et vous pouvez décider de l’ouverture de chantier. Le maître d’oeuvre peut-être l’architecte ou vous-même.

5- Les missions architecturales de direction de l’exécution des travaux (DET) ou “suivi de chantier”

Dernière et ultime mission de l’architecte : le suivi des travaux de votre chantier. Concrètement, comment ça se passe, et pourquoi il est utile de faire appel à ce professionnel pour superviser l’ensemble ?

L’architecte assure la maîtrise d’oeuvre des travaux :

  • visites régulières ;
  • avancement des travaux ;
  • vérification des matériaux et de leur bonne mise en oeuvre ;
  • gestion des aspects financiers.

Pourquoi ce professionnel est utile ? :

  1. il vous met à l’abri des magouilles, des malfaçons et des vices cachés ;
  2. il suit le chantier si vous habitez loin, que vous êtes en déplacement à l’étranger ou que simplement vous n’avez pas envie de vous en charger ;
  3. il connaît le vocabulaire et les termes techniques pour communiquer facilement avec le responsable du chantier.

Vos travaux sont terminés. Il ne vous reste plus qu’à faire le tour des ouvrages avec votre architecte. Cette phase, l’assistance aux opérations de réception des ouvrages (AOR) est primordiale. C’est à ce moment là que vous pouvez émettre des réserves avant de signer la fin de chantier.

Maude
À propos de l'auteur

Maude Tilliez

Rédactrice web freelance. Je recherche pour vous les infos, les actus et me renseigne sur la législation du monde de l’architecture.
Partagez
Tweetez
Partagez