Investisseur Suisse : l’immobilier, plutôt en France ou en Italie ?

L’immobilier est depuis longtemps une valeur sûre pour les investisseurs à la recherche de stabilité et de rendement à long terme. Pour les opérateurs suisses en quête d’opportunités internationales, une question cruciale se pose : où devraient-ils orienter leurs investissements immobiliers, en France ou en Italie ? Découvrez la réponse dans cet article.

L’immobilier français : pourquoi est-il intéressant pour un investisseur suisse ?

Comparé à plusieurs autres pays européens, le marché immobilier français n’a pratiquement pas été affecté par la crise sanitaire de Covid-19. En 2020, il a même enregistré une hausse d’environ 6,5 %. Cette stabilité témoigne de la bonne santé du marché immobilier de la France. Cela fait de l’Hexagone une destination attrayante pour les investisseurs suisses qui cherchent un placement sécurisé et rentable à long terme.

Les métropoles françaises comme Paris, Lyon, Toulouse, Marseille, Strasbourg, Bordeaux, Lille ou Rennes, connaissent une demande locative annuelle soutenue. Vous pouvez investir dans l’une de ces villes en passant par un professionnel pour bénéficier de revenus locatifs réguliers et durables. Ce dernier peut vous aider à acquérir une résidence dans la région de votre choix ou réaliser un patrimoine d’investissement locatif le mieux adapté à vos besoins.

L’investissement sur le territoire français depuis la Suisse vous permet de bénéficier d’une fiscalité avantageuse, notamment en optant pour le statut de Location meublée non professionnelle (LMNP). Le régime réel offre des déductions d’amortissements du bien et des charges liées à la location. Cela vous permet de réduire, voire annuler votre base imposable et vos impôts. Le régime fiscal micro-BIC offre quant à lui un abattement de 50 % sur vos recettes locatives et réduit l’impact fiscal.

Les avantages et inconvénients d’investir dans l’immobilier en Italie

Investir dans l’immobilier en Italie offre à la fois des avantages attrayants et des considérations à prendre en compte.

Les avantages d’investir dans le marché immobilier italien

Le principal avantage d’investir dans l’immobilier en Italie est la popularité touristique qu’offre le pays. Il attire des millions de visiteurs chaque année, ce qui crée une forte demande de locations saisonnières et de propriétés de vacances. Cela peut se traduire par des revenus locatifs attractifs dans des régions prisées comme la Toscane, et les grandes villes touristiques.

L’Italie bénéficie d’une localisation stratégique au sein de l’Union européenne, ce qui en fait une porte d’entrée vers d’autres marchés européens. Son économie est diversifiée, avec des secteurs tels que le tourisme, la mode, l’automobile et la gastronomie qui contribuent à son dynamisme. Cette stabilité économique et la possibilité de diversifier son portefeuille d’investissement constituent des arguments convaincants pour les investisseurs.

investissement immobilier

Inconvénients d’un investissement immobilier en Italie

Le processus d’achat et de vente de biens immobiliers peut parfois être complexe et nécessiter une connaissance approfondie des réglementations locales. Faites appel à des professionnels de l’immobilier et à des avocats spécialisés pour faciliter les transactions.

Le marché immobilier italien peut être confronté à des fluctuations régionales. Les prix et la demande peuvent varier considérablement d’une région à l’autre selon des facteurs comme l’attrait touristique, le développement économique et l’offre de logements.

Comment choisir le meilleur investissement selon votre profil ?

Le choix du meilleur investissement immobilier est une étape cruciale pour tirer le meilleur parti de votre capital et atteindre vos objectifs financiers. Évaluez vos projets d’investissement immobilier. Déterminez si vous souhaitez générer un revenu passif régulier à travers la location de biens immobiliers. Si vous visez une plus-value à long terme, investissez dans des propriétés à fort potentiel de valorisation. Considérez votre situation financière et votre capacité d’investissement. Déterminez le montant de capital que vous êtes prêt à engager dans l’investissement immobilier. Cela vous aidera à définir le type de bien immobilier que vous pouvez envisager d’acquérir.

Parallèlement, évaluez votre tolérance au risque. Certains investissements immobiliers comportent des risques plus élevés que d’autres. Un autre aspect essentiel est de considérer l’emplacement du bien immobilier et la rentabilité locative de votre futur investissement.