Par Maude Tilliez, le

Procéder à la réfection de la façade d’un immeuble est une obligation légale. Vous vous demandez peut-être quels sont les intérêts de faire appel à un architecte pour un ravalement de façade en copropriété. Depuis la loi Alur de 2017, vous allez voir que le recours à ce professionnel est devenu une évidence pour respecter la législation et ravaler sereinement. Découvrez plus d’informations sur la rénovation de façade dans cet article. Si vous n’avez pas lu notre guide complet sur les missions de l’archi en logement collectif, rendez-vous sur la page dédiée à l’architecte attitré à la copropriété.

Réfection de façade : quand ravaler et que change la loi Alur 2017 ?

Fréquence du ravalement de façade en copropriété

La loi impose de ravaler régulièrement la façade vétuste de votre immeuble. Dans certaines communes comme Paris, cette remise en état doit être effectuée tous les 10 ans. Dans tous les cas, le syndic des copropriétaires doit vérifier régulièrement que les murs extérieurs ne sont pas dégradés (peinture extérieure qui s’écaille, taches de pollution, infiltrations d’eau et problème d’étanchéité, enduit de façade fissuré, décollement des revêtements de façade, etc.).

Il arrive également que les copropriétés soient dans l’obligation d’effectuer des travaux. Cela s’appelle l’injonction de ravalement de façade, souvent à l’initiative de la municipalité. Dans ce cas, le syndic bénéficie d’un délais de 6 mois pour effectuer la réfection.

Ravalement et loi Alur 2017

Depuis le 1er janvier 2017, et la promulgation de la loi Alur, la réglementation de l’entretien des copropriétés a évolué. Vous avez l’obligation de constituer un fond de travaux et d’inscrire à l’ordre du jour le Diagnostic Technique Global (DTG). Le ravalement de façade est également directement impacté par la loi 2017.

Concrètement, vous allez devoir faire appel à un diagnostiqueur qui évaluera et répertoriera l’ensemble des désordres (fondations,murs, charpentes, toiture, isolation, façade, etc.) et établira une proposition de travaux sur plusieurs années. L’architecte de copropriété est tout à fait compétent pour réaliser un DTG.

En ce qui concerne votre ravalement de façade, depuis la loi Alur, ce type de travaux est dit “important” et vous devez donc envisager de procéder à une rénovation thermique en même temps. Deux ans après la promulgation de la loi, les copropriétés ont des difficultés à se mettre en conformité vis-à-vis de cette législation, pour l’instant relativement souple. Mais le gouvernement entend bien durcir l’application de cette isolation thermique obligatoire pour améliorer les performances générales des logements.

Il existe certains cas qui vous exonèrent de ces travaux d’isolation par l’extérieur (risque de pathologie du bâtiment, dispositions légales du bâtiment, immeuble en zone protégée ou labellisé, inconvénients techniques). Dans tous les cas, seule une dérogation de votre architecte vous permet d’échapper à ces travaux.

prendre un architecte pour un ravalement de façade en copropriété

Pourquoi prendre un architecte pour un ravalement de façade en copropriété ? 5 bonnes raisons

Vous vous demandez si prendre un architecte pour un ravalement de façade en copropriété est utile. Vous allez voir qu’il est obligatoire pour certains cas et conseillé dans d’autres. Dans tous les cas, il est utile et pertinent d’avoir recours à ce professionnel diplômé.

1ère raison : L’architecte est obligatoire pour le ravalement d’un immeuble classé

Vous êtes propriétaire d’un lot dans un immeuble classé. Dans ce cas, l’architecte est obligatoire et les procédures d’obtention du permis de construire sont très encadrées. Votre professionnel devra réaliser des études historiques, réglementaires et techniques afin de déterminer quel type de travaux engager pour préserver l’aspect visuel. Après cette première phase d’étude, il présentera une demande de permis de construire auprès des Architectes des Bâtiments de France qui se prononceront sur votre ravalement.

trouver-architecte-copropriete

2ème raison : Réaliser un Diagnostic Technique Global avant la réfection pour mieux anticiper l’entretien pluriannuel de l’immeuble

Vous l’avez compris, depuis la loi Alur, le DTG est obligatoire. Vu comme une contrainte (financière) par certaines copropriétés fragiles, ses intérêts sont pourtant nombreux :

  • diagnostic général du bâtiment ;
  • établissement d’un planning de travaux nécessaires sur plusieurs années ;
  • réflexion sur les matériaux à mettre en oeuvre pour votre ravalement dans les règles de l’art en fonction de la législation et des contraintes de durabilité (crépi, enduit projeté, hydrofuge, enduit monocouche, procédés d’imperméabilisation, etc.).

Votre architecte spécialisé en copropropriété est un interlocuteur de choix pour diagnostiquer votre immeuble. Remettre en état efficacement des logements collectifs augmente la valeur de votre bien de 20%. Contactez-le !

3ème raison : Échapper à l’obligation des travaux d’isolation thermique extérieure

Vous devez peut-être ravaler la façade de votre immeuble et vous vous demandez comment échapper à l’injonction des travaux d’isolation thermique. Les coûts sont en effet très importants et vous n’avez pas envie de vous engager dans un chantier long.

Avec recours à un architecte pour un ravalement de façade en copropriété est la garantie d’un accompagnement légal. Il vous renseigne sur les possibilité d’exonération. Il réalise également un diagnostic technique et thermique qui vous informe sur la nécessité d’une meilleure isolation pour votre confort, l’amélioration de l’habitat et pour faire des économies d’énergie.

4ème raison : Faciliter l’obtention des aides pour le financement d’un ravalement

De nombreux copropriétaires se demandent comment obtenir des financements pour un ravalement de façade. Il en existe de deux types : individuelles et collectives :

  • crédit d’impôt transition énergétique (CITE) ;
  • TVA à taux réduit ;
  • aides de l’ANAH (architecte obligatoire) ;
  • aides locales.

Votre architecte attitré à la copropriété a un devoir de conseil sur les aides financières. Il accompagne le syndicat des copropriétaires pour monter les dossiers auprès des organismes et administrations compétentes.

5ème raison : Déléguer sereinement et efficacement

Connaissez-vous les différentes étapes pour ravaler efficacement votre façade ? Ces procédures sont lourdes et longues, et faire appel à un architecte vous fait gagner du temps. Suite à une injonction de ravalement ou un besoin d’entretien diagnostiqué par un professionnel ou par le syndic, voici les procédures à suivre :

  • d’abord, les propriétaires réunis en Assemblée Générale votent pour l’intervention d’un diagnostiqueur et l’établissement d’un devis ;
  • intervention du professionnel ;
  • un nouveau vote en AG est indispensable pour valider le devis et choisir un maître d’oeuvre pour le ravalement (syndic ou architecte) ;
  • étude ;
  • dépôt de la déclaration préalable en mairie ou dépôt de permis de construire ;
  • appel d’offre pour choisir une entreprise de peinture ;
  • suivi des travaux ;
  • réception de la fin de chantier.

La maîtrise d’oeuvre de ce type de travaux peut donc être effectuée par votre syndic ou par un architecte. Choisir cette deuxième solution, c’est la garantie d’un accompagnement serein et dans les règles. L’architecte pour un ravalement de façade en copropriété vous prémunit des risques de non respect de la loi.

Comment déléguer la maîtrise d’oeuvre de votre ravalement ?

Comment choisir entre syndic et architecte ?

De nombreux copropriétaires se disent qu’il est plus simple et moins cher de faire appel au syndic pour la gestion de la maîtrise d’oeuvre de leur ravalement de façade. Voici les avantages et les inconvénients de ces deux prestataires.

 

AvantagesInconvénientsCoûts
Syndic
  • Coût moins important
  • Prestataire avec lequel vous avez l’habitude de collaborer
  • Manque (parfois) de compétences
  • Nombreux cas de jurisprudence et de non respect de la loi
2 à 4% du montant HT des travaux
Architecte
  • Diagnostic minutieux
  • Volonté de respecter votre budget
  • Compétences techniques
  • Gestion intégrale des procédures administratives
  • Neutralité
  • Possibilité d’établir un planning d’entretien prévisionnel
  • Coût plus important
  • Nécessité de trouver le bon professionnel
10 à 12 %, parfois entièrement couvert par la mise en concurrence des entreprises et l’obtention d’un maximum de financements.

Où trouver un architecte pour un ravalement de façade en copropriété ?

Si vous ne connaissez pas encore d’architecte spécialisé dans ce type de travaux, il peut être laborieux de faire votre choix. Des annuaires sont à votre disposition en ligne, et parfois payants.

En faisant appel au réseau d’architectes Beavy, vous nous laissez trouver pour vous le professionnel le mieux adapté en fonction de votre projet. Vous n’avez pas besoin de perdre des heures à rechercher un architecte compétent. Il vous suffit de remplir un formulaire en 10 questions. Quelques jours plus tard, votre professionnel vous contacte pour prendre un rendez-vous. Cette mise en relation est gratuite.

Maude
À propos de l'auteur

Maude Tilliez

Accro à la construction, je recherche pour vous les infos, les actus et me renseigne sur la législation du monde de l’architecture.
Partagez
Tweetez
Partagez